« Pertinences citoyennes »

Sinzo Aanza

« Pertinences citoyennes »

Exposition personnelle de Sinzo Aanza

Du 17 Mai au 28 Juillet 2018

Vernissage le 17 Mai à 17h30

UNE ÉPOPÉE D’HUMILIATIONS POUR UNE «IDENTITÉ NATIONALE»

Les conflits armés ayant sévi en RD-Congo de 1996 à 2013 ont favorisé l’émergence d’une identification collective là où des idéaux et des idéologies politiques tels que la zaïrianisation ou le recours à l’authenticité n’avaient pas reçu une adhésion sociale sur l’identité nationale. Nourrie par les représentations nationalistes développées dès la fin des années 1960, cette identité semble engluée dans une colère expansive s’exprimant politiquement par des lynchages.

L’exercice du pouvoir, dans ses formes sociales de domination, de responsabilité déléguée ou autoproclamée, d’aura spirituel et de parrainage, et l’acte de lynchage des personnes incarnant ces différentes formes de pouvoir sont à la fois proches et éloignés, de par la théâtralité de leur discours, de leurs gestes, de leur jeu, en somme de par leur langage dans un cadre symboliquement contenu, pour le pouvoir, ou débordé, pour le lynchage.

L’UNITÉ DU POUVOIR ET DU LYNCHAGE

«Vous n’êtes pas au pouvoir, vous tabassez les gens qui ne partagent pas les mêmes opinions que vous, alors le jour où vous serez au pouvoir, vous ferez quoi de ceux qui ne parlent pas comme vous, vous les tuerez” Vous n’êtes pas au pouvoir, vous tabassez les gens qui ne partagent pas les mêmes opinions que vous, alors le jour où vous serez au pouvoir, vous ferez quoi de ceux qui ne parlent pas comme vous, vous les tuerez.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial